Nous utilisons des Cookies afin d’optimiser votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

Les règles de la communauté YouTube, vous les connaissez ? Ce n'est pas la même chose que les règles copyright, qui jusqu'à présent étaient celles qui pouvaient entraîner la fermeture de vos chaînes en cas d'infractions répétées. Mais il devient important de les (re)lire, car la donne a changé : désormais, toute infraction à ces règles peut avoir de graves conséquences sur votre chaîne. Violence, nudité, menace,  incitation à la haine, harcèlement, contenu visuel choquant, usurpation d’identité… Si vous craignez que certaines de vos vidéos ou commentaires tombent dans l’une de ces catégories, surtout, lisez attentivement cet article !


Les règles de la communauté ont toujours existé, mais les infractions n'étaient pas toujours sanctionnées. Depuis août 2013, cela a changé : non seulement vous pouvez être privé de certaines fonctionnalités dès la première infraction, mais cela peut aller jusqu'à vous interdire la monétisation des vidéos et même faire fermer votre chaîne de façon irréversible.


Révisez les règles de la communauté !

Dans ce nouveau contexte, prenez le temps de relire les règles de la communauté YouTube. Voici la liste des différents points à respecter. Surtout, cliquez sur les liens ci-dessous pour en apprendre davantage et savoir si vous être en règle sur votre chaîne :
-    Protection de la vie privée, concernant la publication de vos données personnelles ou des données personnelles d’une autre personne
-    Incitation à la haine, pour des raisons raciales, religieuses, sexuelles…
-    Menaces
-    Nudité et contenu à caractère sexuel
-    Contenu dangereux ou pernicieux, par exemple des tutoriels pour des actions pouvant provoquer des accidents graves
-    Mentions légales, pour les utilisations de marques, les contrefaçons, les diffamations
-    Harcèlement et cyberintimidation
-    Usurpation d’identité d’une chaîne ou d’un individu
-    Mise en danger d’enfants
-    Contenu visuel choquant ou violent, réel ou théâtralisé
-    Spams, pratiques trompeuses et escroqueries
-    Autres : Langage vulgaire, incitation à enfreindre les conditions d’utilisation de YouTube, âge minimal d’utilisation

Vous pouvez également consulter la version résumée des règles de la communauté YouTube.


Les sanctions de YouTube : la suppression de la monétisation, l’interdiction de publier, la fermeture de la chaîne…

YouTube fonctionne par régulation communautaire : tout internaute peut signaler un contenu qu’il juge inapproprié d’après les règles de la communauté, en cliquant sur le drapeau situé en bas à droite de la vidéo (flag). Mais cela ne suffit jamais à déclencher une sanction : par contre, au bout d’un certain nombre d'alertes, l’équipe de YouTube évalue si le contenu est bien en infraction et décide de la sanction. Vous recevez alors un e-mail qui vous indique l’infraction et la sanction, et vous pouvez retrouver toutes les informations dans les paramètres de votre compte.

Les sanctions pour atteinte aux règles de la communauté sont les suivantes :
-    L’interdiction aux publics de moins de 18 ans (age-gate), pour les contenus avec de la nudité, des images choquantes, un langage vulgaire : l’internaute doit s’identifier pour avoir accès à la vidéo, et la vidéo n’est plus monétisée. De plus, elle ne peut plus apparaître dans certaines sections de YouTube.
-    Le strike (avertissement) : la vidéo n’est plus monétisée, et l’utilisateur ne peut plus faire d’événements en direct
-    Au 2e strike, l’interdiction de publier du nouveau contenu pendant deux semaines
-    Au 3e strike, la fermeture immédiate et définitive du compte (front-office et back-office)

Notez que les strikes pour infraction aux règles de la communauté sont particulièrement difficiles à contester et à retirer : en fait, ils sont plus difficiles à faire retirer que les strikes pour copyright. Pour un strike copyright, si le plaignant qui s'est plaint que vous violez ses droits retire sa plainte, le strike disparaît. Pour le strike "communauté", ce n'est que si l'équipe Youtube décide finalement que le strike n'est pas justifié qu'il va le retirer, on ne peut pas simplement s'entendre avec eux pour le retirer.

En revanche, les strikes communauté ne se cumulent pas avec les strikes pour infraction aux droits d’auteur ; vous pouvez avoir 2 strikes communuaté et 2 strikes copyright (soit 4 au total) sans que cela déclenche la fermeture de votre chaîne. Vous pouvez consulter le détail des sanctions prises par YouTube.

strike communautaire CBTV

Que faire si vos contenus enfreignent les règles ?

Si vous considérez que votre contenu peut enfreindre les règles de la communauté, agissez de manière préventive afin d’éviter de telles sanctions :
-    Faites attention aux titres, aux mots clés, aux imagettes 
-    Contextualisez le contenu à travers le titre et la description si vous pensez qu’il ne s’agit pas de violence ou de nudité gratuites. YouTube est sensible au contexte de la vidéo, et donne l’exemple suivant : "un documentaire sur le cancer du sein est autorisé, en revanche, une fois sorties du contexte d'un documentaire, ces images pourraient offenser certaines personnes." De manière générale, les seins nus, chez Youtube, sauf cette dernière exception, déclenchent un strike communauté.
-    Supprimez les vidéos dans votre catalogue qui enfreignent clairement les règles : même si elles ne font plus beaucoup de vues, elles en font encore...

Si votre chaîne a déjà reçu un ou deux strikes pour atteinte aux règles de la communauté :
-    Vérifiez le reste de vos contenus et faites le tri pour ne pas recevoir un autre strike : les strikes disparaissent au bout de six mois sans autre infraction au règlement (YouTube se garde la possibilité de changer cette règle)
-    Vous avez la possibilité de faire appel de la décision de YouTube en suivant la procédure suivante, qui a cependant très peu de chances d’aboutir ; et n'oubliez pas qu'un seul appel est possible. 


Enfin, n’oubliez pas que les règles communautaires de YouTube sont aussi là pour vous protéger, par exemple d’une usurpation d’identité, de menaces, de harcèlement, de non-respect de la vie privée, et que vous aussi pouvez signaler ces infractions.

Tout savoir sur ce sujet